Envoi No 3 Isle de Penang

4/12 (4 h le matin, évidemment)

Je ne dors pas et en entendant le Muezzin appeler à la prière, j’écris la suite…

Demande de visa faite, je peux partir quelques jours sur la côte, à l’isle de Penang, côte ouest.

J’ai aussi retenu mon vol pour HCMV le 10/12.

Avec ces questions a régler, qui ne me permettaient pas de visiter la ville (oui, j’ai vu les tours Petronas, quand-même, par en-dessous, normal, quand on approche de moins de 100 m) je n’ai pas fait grand-chose de ma journée.


Vous aurez des photos à partir de cet envoi. Cela marche couci-couça.

5/12:08

Penang

Le quartier chinois de Georgetown (la ville principale) est complètement reste dans son jus. On se croirait encore un peu au temps de la « Compagnie Anglaise des Epices ».

Les vieilles maisons d’affaires chinoises courbent le dos devant l’assaut de la ville nouvelle qui se crée grâce au pont qui enjambe maintenant le détroit: le temps des pirates est bien révolu….

En matinée, visite à Batu Ferringhi

plage-penang-2

plage à Bathu Ferringi

plage à Batu Ferringi

avec la ferme tropicale des papillons


papillon-1

papillon-2

papillons

papillons

et de la ferme de fruits tropicaux. C’est intéressant mais peut-être un peu cher. De toute facon, j’ai pu faire quelques photos.

Les papillons sont de toute beauté et de taille surprenante. Pour combien de temps allons nous encore avoir et voir des papillons dans notre monde???

Pour les fruits, les meilleurs sont, pour moi, les mangues. Pour beaucoup de fruits, c’est un peu trop tôt dans la saison. Evidemment, il y a déjà des bananes – toujours -, ananas, mandarines et caramboles – sans oublier les acerolas, semblables à de petites pommes et très riches en vitamine C. Curieusement, il n’y a pas de pommes-grenade à la ferme. Sur les marches de KL on en voit déjà, aussi des mangoustans, délicieux.

Sur le chemin de retour, petite visite au parc des épices : initialement, ce sont les epices qui ont mis Penang sur la carte du monde. Il y a également des fleurs en abondance.

fleur

On est sur l’équateur et je ressens la chaleur écrasante: une petite collation et une sieste a vite eu raison de cette fatigue.

Côté vie pratique, on a intérêt d’apporter son convertisseur de prises françaises au prises modèle anglais (2 gros contacts de section rectangulaire). tout cela est rentré dans l’ordre avec l’achat du convertisseur idoine.

vieille maison à Georgetown

vieille maison à Georgetown

Enfin, cette saloperie de logiciel de blog me permet d’insérer des photos! J’y suis arrivé!!!

6/7 décembre

Plan pour ce samedi: chercher de l’air frais au sommet de Penang Hill.

Une fois sur le bon bus pour le temple d’Air Itam, ce n’est pas encore gagné. Changement de bus pour arriver à la station du funiculaire et grosse déception: Hors service pour raison techniques. Crotte.

Je rabats sur la visite de l’énorme temple indo-chinois, tendance bouddhiste. C’est tout à fait sacré coeur… et, on est samedi du weekend d’une grande fête musulmane (lundi).

Alors, la foule!

Ils construisent l’abri gigantesque d’une statue, gigantesque, elle aussi, du Bouddha. Ce que l’on voit déjà sont 6 piliers, hauts de 30 étages, qui vont recevoir le parasol du saint homme. Ca va être beau!

Au retour, il fait très chaud, je craque et prends un taxi – ouf, climatisé.

Pour dimanche, je suis allé à pied à la maison de Cheong Fatt Tse. Un « fondateur » chinois du temps des épices si immensément riche, qui a été reçu par le président des états unis à son arrivé à New York (il venait de s’offrir en Europe une compagnie de Paquebots). C’est une très belle maison 19ème siècle, style chinois, mâtiné « western »

Le reste de la journee se passe un peu en ballade dans chinatown

joueurs d'échecs

joueurs d'échecs, faut boire pas mal de canettes...

En chemin, je passe le grand temple chinois de Georgetown:

temple chinois

temple chinois

Elle finit a la jetée sur le détroit et son « food center ». Poissons, fruits de mer et, le top, ABC.

L’ABC est un mélange de différentes gelées a base de tapioca de couleur fluo, de la glace pilée, de petits haricots confits de différentes couleurs, du sésame, du cocos râpé. Le tout broyé et couronné d’une boule de glace. le délice des petits et des grands.

C’est rudement bon tout de même.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :