Envoi 8 Quy Nhon

18/19/12 jeudi, vendredi

Départ de l’hôtel à Hoi An vers 9h. On attrapera le bus sur la grande nationale nord/sud. Jusque là très bien.
Sauf que le Xe Om (mototaxi) me dépose au premier café se trouvant là (un ami sans doute) et non pas à la gare des cars. Cela l’arrangeait certainement financièrement.
Et moi, j’avais alors droit au minibus tant redouté, certes confortable, mais avec un « pilote » kamikaze. En fermant les yeux, ça allait…Changement de véhicule en cours de route: c’est un modèle plus grand et correct et, surtout un conducteur plus sage.

Je suis ma règle de mode de transport et j’interromps ce voyage après 5h à la petite ville de Quy Nhon.

Que dire de Quy Nhon?
La ville es dotée d’une plage de grande qualité (en forme d’arc de 6 km), mais la présence d’une imposante flotte de bateaux au plein milieu, amoindrie l’intérêt pour les inconditionnels de la baignade et du bronzage,  la rendant tout de même plus « rythmée » et photogénique.

pêche dans la baie

pêche dans la baie

on joue encore, qui a vu la balle?

on joue encore, qui a vu la balle?

La ville n’a pas encore fait le plongeon dans le tourisme balnéaire comme Nha Trang par exemple. Ainsi on n’est pas assaillé par les Xe Om, « vendeuses » de tout genre, masseuses et autres agressions commerciales.
Ce matin je me suis promené en ville et l’amabilité des gens m’a étonnée – je cherchais le bureau de poste. C’est tout de même pas facile quand on a aucune langue en commun…Il n’y avait pas beaucoup qui parlent français ici.

Une contrepartie de cette « virginité » touristique:
peu de restaurants et d’hôtels. Mais ceux qui existent sont d’excellente qualité à des prix très raisonnables.
Il y a une paire de tours Cham (au fait, la région de centre en « regorge ») à visiter ainsi un petit musée de la province.
Les tours Cham sont très bien valorisées mais ne comportent presque plus de sculptures. Il ne restent que des portails ouvragés. Les plus beaux exemples de cette architecture me semblent être celles de Nha Trang et de Tap Cham que je revisiterai plus tard sur mes migrations vers Saigon et le Delta du Mékong.
Voici quelques images des tours de Quy Nhon:

une des tours

une des tours

l'ensemble des tours

l'ensemble des tours

détail d'un portail

détail d'un portail

L’ après-midi je me repose en rédigeant mes impressions. Puis, je me promène et « cueille » de jolies fleurs.

jolies, non?

jolies, non?

Plus tard, après un délicieux dîner au Loc Luc, petits cubes de boeuf sautés dans une sauce aux huitres, et un essai de connexion internet raté – panne sur le réseau-, arrive le « piège » de la soirée:

Un débit de bière du quartier des pêcheurs. Le minimum de commande est le litre d’une bière locale, en pichet pour tout vous dire. Et, quand je dit débit de bière, il s’agit de débit!
Voilà deux pêcheurs, déjà loin au large…

mes amis pêcheurs

mes amis pêcheurs

Pour la fin, une magnifique affiche de jadis:

un rêve?

un rêve?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :